La NUPES ? Bonjour les Delga

Dernièrement, à Blois, s’est tenue l’université d’été du PS. Olivier Faure l’a ouverte par une ovation à la NUPES. À ses côtés se trouvait Clémentine Autain, l’œil de Moscou. Carole Delga, LA dissidente, était aussi présente. Revenons quelques mois auparavant….

Alors que les accords de la NUPES se formaient, certains assuraient – particulièrement côté PS – que cette alliance ne tiendrait pas « l’après législatives ». Une manière de justifier leur adhésion, leur incohérence, leur trahison. Stratégie électorale disait-on.

Pendant ce temps, C. Delga s’opposait à la NUPES qu’elle qualifiait de soumission à J-L. Mélenchon

« Dans cette Nupes, il y a des désaccords profonds, des omissions majeures ! Les signataires sont divisés sur les questions internationales, énergétiques, économiques, sur l’État de droit et la laïcité. Rien que ça ! C’est un manque de respect pour les Français. »

Carole Delga, Nouvel Obs – 22 mai 2022

Pour elle, la NUPES, c’était  « non » ! Grande, elle reprenait Pierre Mendès-France :

«  La morale en politique interdit que stratégie et convictions divergent, fut-ce pour des motifs d’opportunité transitoire. C’est ce que j’appelle la vérité. »

Carole Delga, La Dépêche – 29 avril 2022

Quand O. Faure envisageait, dès le mois de mai, l’exclusion des dissidents du PS, C. Delga, elle, fustigeait E. Macron et finissait par soutenir la NUPES entre les deux tours des législatives. Était-ce aussi une stratégie électorale ?

Puis la NUPES est entrée à l’Assemblée Nationale et l’alliance a tenu bon. Le discours de C. Delga a changé. Sous prétexte de reconstruire la gauche, la réconciliation s’amorçait pour se parfaire à Blois. À Olivier Faure qui lançait un avertissement aux dissidents du PS…

«  Les Insoumis n’avaient pas tous prévu de passer un accord avec les socialistes, qui sont les frères ennemis. Il est logique que l’affrontement laisse des traces, et que le débat au sein du parti en laisse aussi. Mais la page doit être tournée. Le juge de paix, c’est l’électeur. Il a sèchement battu les dissidents [de la Nupes, NDLR]. La question n’est pas de savoir comment on sort de l’accord, mais comment on le rend plus fort, en l’élargissant. »

Olivier Faure, Le Point – 28 août 2022

…l’ex-dissidente C. Delga admettait qu’elle ne fera pas sans la NUPES en répondant :

«  Je suis pour l’union de la gauche, je l’ai faite dans ma région […] Je n’ai jamais dit qu’il était hors de question de parler et de travailler avec LFI. Mais j’ai dit que l’accord n’était pas assez clair, et qu’il était très défavorable au PS. »

Carole Delga, Le Point – 28 août 2022

C’est elle aussi qui avait dit :

«  Le dégout que [les français] ont pour la politique, ce sont toutes ces trahisons. »

Carole Delga, Sud Ouest – 19 mai 2022

Des convictions à la stratégie, pour ne pas se trahir, il faut croire que les convictions de C. Delga ont rejoint celles de la NUPES. Et si l’on se rappelle ses propos de mars 2021 au sujet de J-L Mélenchon :

«  Ceux qui entretiennent les fractures, les stigmatisations des uns ou des autres sont dans une dérive grave. Les dirigeants politiques en responsabilité doivent être dans l’apaisement, le rassemblement. Et dans la fidélité aux valeurs de la République. »

Carole Delga, La Dépêche – 28 mars 2021

il faut croire qu’elle ne tient pas la NUPES responsable de tels agissements…

  • même après les propos orduriers de M. Panot s’adressant à E. Borne et ses mots déplacés lors de la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv,
  • même après s’être levée de concert avec le RN pour applaudir le rejet d’un amendement, 
  • même quand l’antisémitisme de certains est dénoncé après cette proposition de résolution contre Israël… et que d’autres accusent Israël de tirs sur Gaza alors qu’ils proviennent du Djihad Islamique, 
  • même quand d’autres ou les mêmes ont voté contre l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN,
  • même quand elle a attaqué une loi qui tend à lutter contre la diffusion de contenus à caractère terroriste et que certains d’entre eux soutiennent un imam islamiste.

Il fallait donc que la NUPES s’affirme dans ces ignominies pour que C. Delga cesse de la combattre et mette un pied dans le bateau.

Nous n’oublierons pas cela lors des prochaines élections européennes : pendant qu’O. Faure ne ferme aucune porte pour les élections européennes, C. Delga affirme qu’elles seront sans la NUPES… 

« Paroles et paroles et paroles et paroles et parolesEt encore des paroles que tu sèmes au vent… » Dalida

Liens – La NUPES ? Bonjour les Delga

Publication originale sur Facebook : 👉 𝗟𝗔 𝗡𝗨𝗣𝗘𝗦 ? 𝗕𝗢𝗡𝗝𝗢𝗨𝗥 𝗟𝗘𝗦 𝗗𝗘𝗟𝗚𝗔

  • 4 septembre 2022 : Carole Delga suit le conseil de Cervantes en signant le Manifeste pour une gauche sociale-démocrate, républicaine, humaniste et écologique de Bernard Cazeneuve. « ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier » et tant pis pour la cohérence. Ça marche bien pour les portefeuilles en finance !  [Manifeste]

.

2 commentaires sur “La NUPES ? Bonjour les Delga

Laisser un commentaire