Mélenchon et les neuf cercles du complotisme

Premier volet de notre triptyque sur Jean-Luc Mélenchon

Mélenchon et les neuf cercles du complotisme
Mélenchon antisémite ? Oui, assurément
Les marqueurs de la dérive séparatiste de Mélenchon

Si on regarde les possibles espaces du complotisme comme des cercles concentriques allant de sa personne au monde, force est de constater que Mélenchon s’y essaye à tous les niveaux. Distorsion de faits, relai des fake-news, sous-entendus abjects, tout est bon.

La suite, comme un patchwork, illustrera ces visages qui font de lui une des personnes politiques les plus nébuleuses.

Sa personne au centre : Les perquisitions menées en octobre 2018 au siège de son parti aboutissent à sa mise en examen pour atteinte à l’autorité de l’état. Il détourne l’attention en s’emportant violemment contre la justice et se plaçant comme victime « d’un procès politique », lui ! premier opposant à Macron. Procédé assez classique qu’il mène à son apogée sans vergogne.

De sa personne vers son électorat, on trouvera ses propos du 6 juin 2021 : « Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle vous aurez un grave incident ou un meurtre. Ça a été Merah en 2012, ça a été l’attentat la dernière semaine sur les Champs-Elysées… Avant on avait eu papy Voise dont plus personne n’a entendu parler après. Donc tout ça c’est écrit d’avance ». Sans m’étendre sur la gravité des propos pour les victimes et leurs familles, il assène d’un coup la négation des causes du terrorisme et le la manipulation des terroristes par des parties politiques.

De son électorat au français, il explique, en novembre 2020, en pleine pandémie, que la France est « dirigée par un comité secret : le Conseil de défense. Il ne rend de compte à personne et n’informe d’aucune décision prise. Le gouvernement, en exécutant les décisions du Conseil de défense, est lui-même placé hors de toutes responsabilités. »… de là à ceux qui dirigent le monde, il n’y a qu’un pas déjà fait en 2019 lors de la défaite des travaillistes anglais de Corbyn. Il dit « Non aux génuflexions devant les Oukases arrogants du CRIF ».

Et pour terminer plus légèrement rappelons qu’il a relayé l’existence d’un vaccin cubain contre le cancer du poumon. Le monde pourrait en bénéficier si seulement les américains ne tentaient pas de le cacher…

Comme l’anti-américanisme, l’antisémitisme est plus que moins sous jacent… pour le prochain article.

🥬

Liens

Publication originale Facebook : 👉 𝗠𝗘𝗟𝗘𝗡𝗖𝗛𝗢𝗡 𝗘𝗧 𝗟𝗘𝗦 𝗡𝗘𝗨𝗙 𝗖𝗘𝗥𝗖𝗟𝗘𝗦 𝗗𝗨 𝗖𝗢𝗠𝗣𝗟𝗢𝗧𝗜𝗦𝗠𝗘

Depuis cet article…

  • 10 avril 2022 : Jean-Luc Mélenchon réalise un score de 21,95% (3ème) au premier tour de la présidentielle et ne donne pas de consigne de vote pour le second tour
  • du 2 au 5 mai 2022 : la LFI conclut un accord électoral avec les partis de gauche PCF, EELV, PS et Génération.s, la NUPES, avec pour slogan « Mélenchon Premier Ministre ». Il s’agit d’un accord électoral et non d’un groupe, ce qui permet de cumuler les temps de parole dans les média.
  • 19 juin 2022 : LFI obtient 72 députés (derrière le RN à 89), l’ensemble de la NUPES obtient 137 sièges

Laisser un commentaire